Rémy Weité

Démarche

« J’aimerais restituer des émotions furtives du quotidien, de ces instants qui nous traversent et nous chevillent parfois, accrocher dans la lumière une rêverie, une enfance possible. Je suis en accord avec cette phrase d'André Kertèsz : J’interprète ce que je ressens à un moment donné. Pas ce que je vois, mais ce que je ressens.»

 

 

Rémy Weité rend parfois hommage à ses maîtres comme André Kertèsz avec des alignements urbains, des séries “pieds”, “chaises”, une nature morte au vase ou à Saul Leiter avec les gares ferrovières, en jouant avec les vitrines, la buée, etc. Il capte des ambiances qui ravivent nos propres souvenirs. Il sait suggérer des présences, évoquer des histoires dont il donne un arrêt sur image. Cet univers feutré et poétique, tout en subtilité et à la composition étudiée, nous procure une large palette de sensations et d'émotions, sans noiceur et avec douceur.

 


Oeuvres

Cliquer sur l'image pour l'agrandir et lancer le diaporama.

Toutes les photographies présentées ont été réalisées entre 2010 et 2012. L'original fait 18x18 cm avec une large marge blanche. Trois tirages sur papier d'exposition sont disponibles, limités à 10 exemplaires numérotés :  15x15 cm ; 24x24 cm ; 30x30 cm.

 


Biographies

Rémy Weité est né à Montbéliard en 1961 et vit à Paris. Il est initié dès l'enfance à la photographie par son père qu'il accompagne lors de ses prises de vue au 6x6, et qui l'initie au tirage en noir et blanc dans le laboratoire familial.

En 2002 avec un appareil numérique bas de gamme livré avec un ordinateur, il découvre une autre manière de photographier... Puis l'évolution de sa pratique et de son regard se trouve confortée en 2006 grâce à sa rencontre avec des photographes du collectif FotoPovera,  mouvement alternatif qui revendique une photographie sensitive et poétique. En 2010, il est sélectionné pour Revelation#4, la foire de la photographie contemporaine quai Jemmapes à Paris et à la biennale de photographie contemporaine de Rambouillé. Il participe en 2011 au parcours d'art contemporain de La Clayette (71). La galerie Satellite à Paris l'a invité lors d'expositions collectives en 2012 et 2013.

 

Voir le site de l'artiste