Gaëlle Pelachaud

Démarche

« L'idée d'un livre naît d'un besoin de donner vie aux images et aux textes, afin qu'ils jaillissent de l'architecture de papier. Pour chaque livre, je fais des recherches pour le concevoir comme une sculpture. Le papier devient relief, monument. Le livre découvre la 3e dimension avec les pages animées offrant des transversales et du volume. Ensuite, avec le numérique, je veux que mes livres quittent les étagères et voyagent sur l'écran et sur le web.»

 

 

Dans les livres animés de G. Pelachaud, vous découvrez le spectacle du monde, hors des sentiers battus, rencontrez des vies et des univers variés, réels ou imaginaires.
Véritables petits théâtres ambulants dotés d'un savant dosage de technique et de poésie, ses œuvres content avec justesse la Terre et ses habitants.

 


Oeuvres

Cliquer sur l'image pour l'agrandir et lancer le diaporama.


Biographie

Gaëlle Pelachaud est née en 1962 à Paris. Elle obtint le diplôme de l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs à Paris en 1986, après un an à l'Ecole Cooper Union à New York, et a soutenu une thèse « Le livre animé du papier au numérique » en 2009, publiée chez l'Harmattan en 2011.

Parmi ses nombreuses distinctions citons le prix Robert Beltz au festival du livre illustré en 1998, le 1er prix de gravure de la ville de Saint Maur (1998), lauréate du concours de peinture de la Fondation Colas à Paris (1999), le 1er prix du festival Prêt à projeter de Paris en 2004 et sa sélection à Vidéo-forme, Clermont-Ferrand en 2005. En plus de nombreuses expositions collectives en France et à l'étranger, elle compte quelques expositions personnelles : au Cube à Issy-les-Moulineaux en 2011 (« Le livre à l'écran »), au musée de la typographie de Grignan en 1997, à la Galerie Michèle Broutta à Paris en 1992 et antérieurement à la New Gallery à Ankara et à la Houghton Gallery à New York.

Ses œuvres sont entrées dans les collections de 29 bibliothèques/médiathèques, ainsi qu'au Centre Pompidou, au musée des Hôpitaux de Paris, à la Maison Carrée de Nîmes, à l'hôtel Sheraton d'Hong-Kong, au musée d'Arts graphiques d'Odense au Danemark, au Grolier Club de New York. Elle est l'auteur de plusieurs publications, donne des conférences en institutions et a été commissaire au musée de l'Imprimerie de Lyon en 2012, à la bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône à Marseille en 2014.

 

Voir le site de l'artiste