Catherine Grangier

Démarche

SECRET WOR(L)DS, dessin sur photo, 20x20cm, 2013
SECRET WOR(L)DS, dessin sur photo, 20x20cm, 2013

« Ma démarche artistique prend racine dans la sphère de l’intime et de la quotidienneté. À l’origine de ma réflexion prédomine un questionnement sur mon identité de femme et de femme – artiste. Je m’approprie les acquis du féminisme, je me penche de façon ludique sur les questions de l’identité, de l’apparence, et plus généralement du rapport à l’autre.»

 

 

C. Grangier mène aussi des recherches sur la filiation et l'héritage familial. Transparaît également le thème du temps dans son œuvre. Elle réveille ce qui subsiste en nous de ces rêves d'enfants et de ce temps où l'instant était si important. Elle semble traiter tous ces sujets avec légèreté et fraîcheur, provoquant souvent quelques sourires, mais celui qui s'y attarde est forcément touché ou interpellé.
La linogravure demeure un médium récurrent mais elle utilise aussi tout type de matériaux. Elle apprécie particulièrement les installations, en lien avec ce que le lieu investi lui inspire et son imagination est débordante !

 


Oeuvres

Cliquer sur le lien pour voir sa vidéo "Petits fracas quotidiens".

Cliquer sur l'image pour l'agrandir et lancer le diaporama.


Biographie

Catherine Grangier est née en 1967. Elle est diplômée de l'Ecole Supérieure d'Arts Visuels de Genève (1990) et a étudié l'histoire de l'art à la Concordia University de Montréal. Elle vit en Isère.

Elle a été remarquée à l'étranger où par exemple des galeries comme La Cajita Galerie à Cordoue (2013), La Sala de Blas à Malaga (2013), la Galerie Maya Guidi à Genève (2008), la Galerie Basta à Lausanne (2002), des musées comme le Museo de la Universidad de Alicante (2014), le Glasmuseet d'Ebeltoft au Danemark (2014), la Fundacion Museo de las artes del grabado à Riviera (Espagne – 2010) l'ont exposé.

En France, elle est choisie en résidence pour le projet Agnès Varda à l'Isle d'Abeau (2010-2011) ainsi que par la galerie Entr'Arts à Grenoble (2007), le Musée de l'Imprimerie à Grignan (2010), la galerie Zig-Zag à Grenoble (2011), la A. del Gallery à Lyon (2013) et d'autres lieux d'art comme LAA la Bifurk à Grenoble (2010), le domaine de la Brunerie à Voiron (2012), etc... Régulièrement invitée pour des ateliers et conférences en France, en Ecosse et en Suisse, ses œuvres commencent à entrer dans des collections publiques et privées.

 

Voir le site de l'artiste